Lambert Wilson

RÉCITANT – SPECTACLE « WILSON CHANTE MONTAND »
BIO

> LECTURES

Lambert Wilson est récitant pour divers programmes.

> WILSON CHANTE MONTAND

Mise en scène : Christian Schiaretti

Direction musicale et arrangements : Bruno Fontaine

Coproduction Théâtre National Populaire

cover W

« Yves Montand réussit quelque chose de miraculeux. Pendant des années, il tient en haleine des salles immenses sans effets spéciaux, sans danseuses, avec seulement sa voix et son corps. Une élégance masculine longiligne, fluide, et l’impression qu’il a toujours un sourire dans la voix, une nuance d’humour sous la gravité… » : Lambert Wilson connait bien Yves Montand. Leur rencontre avec cet album sonne comme une évidence.

Une évidence de timbre, déjà. Yves Montand et Lambert Wilson sont deux barytons légers à la tessiture semblable, au timbre voisin, mais sont surtout deux amoureux des mots. « Chez lui, le texte est toujours très important, toujours très dit. Plus sa carrière avance, plus le texte est sérieux, dense, engagé, citoyen. Et ça me convient parce que je suis acteur, parce que j’aime dire les mots, parce que je m’en nourris. »

Quant au choix du répertoire, Lambert Wilson avoue « des réticences sur certaines chansons très connues comme La Chansonnette. J’ai commencé par soupirer un peu mais Bruno en a fait quelque chose de très jouissif que j’ai immédiatement aimé. »
Wilson chante Montand contient ainsi les grands classiques immortels comme La Bicyclette, Les Grands Boulevards ou Syracuse, mais aussi quelques raretés comme Les Bijoux, composé par Léo Ferré sur un poème de Charles Baudelaire, Casse-têtes de Gébé et Philippe-Gérard ou Sanguine, de Jacques Prévert et Bob Castella. « Trois chansons ont même été difficiles à chanter tant elles m’émeuvent : Les Feuilles mortes, Barbara et Le Temps des cerises qui toutes parlent d’une époque révolue, du bonheur d’avant la guerre, de l’amour disparu. »

Les arrangements de Bruno Fontaine mêlent la dynamique d’un groupe de jazz, la puissance d’un orchestre symphonique, la grâce du Quatuor Hermès et l’inspiration de grands solistes – Paul Meyer à la clarinette, Henri Demarquette au violoncelle… Bruno Fontaine convoque des mélancolies à la Nino Rota, des instants grinçants entre Kurt Weill et Astor Piazolla, des tapis moelleux très Sinatra, des ampleurs philharmoniques, des instants d’intimité poignants… Une relecture à la fois respectueuse et libre, lettrée et jouissive. Désormais, la tentation est évidente : que l’aventure de Wilson chante Montand se poursuive sur scène…

– Bertrand Dicale –

Avec le soutien du FCM et de la SACEM logos-montand

EN TOURNÉE

11/11/2018 – PARIS (75) – Auditorium de Radio France
Concert de musique de chambre « Philhar’Intime »
Igor Stravinsky « L’Histoire du Soldat »
01/12/2018 – PARIS (75) – Auditorium de Radio France
Concert-Fiction (produit par France Culture)
Leonard Berstein « The Unanswered Question »
05/12/2018 – PARIS (75) – Auditorium de Radio France
Concert symphonique
Aaron Copland « Lincoln Portrait »
14/06/2019 – PARIS (75) – Auditorium de Radio France
Concerts scolaires
15/06/2019 – PARIS (75) – Auditorium de Radio France
Concerts Jeune public
Sergueï Prokofiev « Pierre et le Loup »

BOOKING

Sophie Hossenlopp
sophie.hossenlopp@visiteursdusoir.com

VIDÉO CLIP



Besoin d'un renseignement sur nos spectacles et/ou nos artistes ? Contactez-nous